Au rayon des portages, il y en a pour tous les goûts, en termes de matières, de forme, et de méthodes. Alors, écharpes extensibles, tissées, mei tai, sling, porte-bébés ergonomiques ou encore porte-bébés préformés: le(s)quel(s) choisir? Une physiothérapeute spécialisée répond à pop e poppa.

“Portez votre bébé en respectant sa physiologie”

Physiothérapeute spécialiste en chaînes physiologiques des bébés, Céline Roulet Rieben souligne l’importance de “porter le bébé en respectant sa physiologie: c’est-à-dire en écharpe ou avec un porte-bébé physiologique. Vérifiez que les genoux du bébé sont plus haut que ses fesses – surtout, ne le “suspendez” pas, jambes et genoux ballants. Tournez-le toujours face à vous, jamais avec le dos plaqué contre vous. La matière et la forme du porte-bébé ou de l’écharpe doivent permettre de s’adapter à la courbure naturelle de son dos, en fonction de son âge.” 

“Adopter le bon type de portage – en porte-bébé physiologique ou en écharpe – apporte bien des avantages. Cela permettra de rassurer le bébé, de le bercer. Apaisé et en confiance, on constate qu’un bébé porté régulièrement pleure moins. Le portage répond à un besoin naturel de l’enfant” poursuit Céline Roulet Rieben, par ailleurs fervente adepte du portage avec ses 3 enfants. 

Pour en savoir davantage sur les avantages du portage, lisez notre article “Bébés portés, bébés heureux!”.

 

Quelles règles respecter pour le portage?
  1. Porter votre bébé en position verticale.
  2. Préférez une position accroupie, dos arrondi.
  3. Les genoux sont plus hauts que les hanches (à la hauteur du nombril).
  4. Les hanches sont positionnées de façon naturelle. Plus l’enfant grandit, plus elles s’ouvrent. Dès 4-5 mois, ses jambes pourront vous entourer.
  5. La tête de l’enfant se trouve dans le prolongement de sa colonne vertébrale.
  6. Les voies respiratoires sont dégagées: Il est possible de passer deux doigts entre le menton et le thorax du bébé.
  7. L’enfant est porté haut et près du corps. L’enfant est à portée de bisous!
  8. Le tissu devrait remonter jusqu’à la nuque du bébé, et soutenir sa tête s’il ne peut pas la tenir seul, ou lorsqu’il dort. Lorsque le bébé est éveillé, il doit être capable de bouger la tête librement.
  9. Placez les pieds du bébé à l’extérieur du porte-bébé et vérifiez que le tissu ne coupe pas la circulation sanguine sous les genoux.

Grâce à ces règles, les parents protègeront eux aussi leur dos, leur cou et leurs épaules – qu’une mauvaise position pourrait malmener. 

 

Comment porter votre bébé?
  • Sur le ventre: idéale pour les nouveau-nés et pour les siestes. L’écharpe extensible convient particulièrement bien.
  • Sur le dos: Cette position lui permettra d’avoir un autre regard sur son environnement! Une position à utiliser dès 4 mois – voire 6 mois. Idéalement, attendez que votre bébé soit capable de s’asseoir tout seul. Il devra en effet “gérer” sa tête et sa nuque lui-même, sans que vous puissiez l’aider. Dans ce cas, évitez l’écharpe extensible.
  • Face au monde, dos contre vous: à éviter, à de rares exceptions près – soit à la maison, et dans la position dite du “buddha”!

 

Quel porte-bébé à quel âge?
  • Pour les nouveau-nés: le chandail peau à peau. Aussi bien pour le papa que pour la maman, pour des moments câlins. Idéal pour allaiter.
  • Dès la naissance: l’écharpe extensible (jusqu’à 7-8 kg). Le mei tai  – un mix entre écharpe et porte-bébé – convient à tous les âges, jusqu’aux petits enfants. L’écharpe non-extensible (tissée) s’utilise dès la naissance. Elle nécessite davantage d’apprentissage, mais, une fois apprivoisée, vous pourrez l’utilisez longtemps avec de multiples nouages.
  • Dès 4 mois: un porte-bébé ergonomique ou physiologique, préformé (éventuellement dès la naissance avec un insert pour nouveau-né).
  • Ponctuellement, dès que l’enfant a un bon tonus: le sling, pour porter le bébé sur la hanche. Parfait pour une vingtaine de minutes mais pas plus pour préserver le dos des parents!

 

Maîtriser le nouage de l’écharpe

L’écharpe, sa longueur et ses nouages vous effraient? Pas de panique! Pour la dompter en toute sécurité, formez-vous auprès des monitrices spécialisées :

 

En ligne, de nombreux blogs viendront aussi à votre aide, tels que :

Alors, à vous de jouer et de tester quelle option vous conviendra le mieux, en termes de physiologie, mais aussi d’aspects pratiques. Bon portage, et n’oubliez pas: votre bébé doit être “à portée de bisous”!