Apprendre à vivre en société, quel défi pour un petit! Au fur et à mesure de leurs expériences (y compris bagarres et crises!), les enfants se “socialisent”. Quelles sont les étapes de cet apprentissage essentiel? Quels sont les avantages de la crèche? Explications de l’experte pop e poppa.

 

pop e poppa: Anne Nagy, vous êtes spécialisée en coaching parental. Vous avez par ailleurs mis en place la formation des éducateurs des crèches pop e poppa de Suisse romande en neurosciences, un courant éducatif passionnant dont nous reparlerons dans un prochain article. Pour que l’on comprenne bien le sujet, qu’est-ce que la socialisation? Et pourquoi est-elle si importante?

Anne Nagy: La socialisation est un processus d’apprentissage grâce auquel l’enfant intègre et intériorise les normes familiales et sociétales. Ce processus lui apprend à vivre en société et construit son identité psychologique et sociale. Grâce à la socialisation, l’enfant emmagasine tout ce dont il a besoin pour être un bon citoyen de demain, et surtout pour être un adulte épanoui.

Notre équilibre repose sur le besoin de relations humaines. Le contact et la qualité du contact que nous entretenons avec autrui sont ainsi déterminants pour notre bien-être. En d’autres termes, la capacité d’établir une relation profonde avec l’autre permet à l’enfant, puis à l’adulte, d’être “bien dans ses baskets”. Et celle-ci passe également par le fait d’être capable d’être “socialisé”, et de s’intégrer aux normes de la société.

 

(pep) Quelles sont les étapes de la socialisation?

(AN) Même si les tout-petits entrent bien entendu en relation, ils ne «socialisent» pas à proprement parler. Tout petit, le bébé apprend les normes dans sa famille – la socialisation primaire. 

Dès 10 mois, un petit est capable d’apprendre d’autres règles en crèche que dans sa famille. Ceci ouvrira sa palette de normes, d’autant qu’il lui sera profitable de côtoyer des professionnels de l’éducation, spécifiquement formés.  

Le processus de socialisation lié à la construction de l’identité continue ensuite bien au-delà de la petite enfance et de la socialisation primaire. Par exemple, vous aurez déjà remarqué des phénomènes de groupe chez les adolescents de 12-14 ans, notamment en matière vestimentaire. Il s’agit tout simplement du processus de socialisation qui est à l’œuvre!

(pep) Quels sont les avantages de la socialisation à la crèche?

(AN) En crèche, l’enfant emmagasine de nouvelles données par rapport à celles de sa famille. Elles lui permettent de constituer une bibliothèque de comportements qu’il emmagasine pour la suite. Lors du passage de la garde familiale à la crèche, un enfant perd temporairement ses repères sociaux et normatifs, mais s’intègre malgré tout rapidement.

Surtout, il s’agit d’un bénéfice estimable de pouvoir compter sur des professionnels. Nos éducateurs sont formés aux neurosciences, ce qui leur permet de réagir à froid plutôt qu’à chaud, ce qui est bien entendu beaucoup plus difficile lorsque l’on est parent. Ce courant pédagogique s’est développé très récemment, depuis 2015. Il se base sur les dernières découvertes scientifiques en matière de développement du cerveau de l’enfant et donc d’éducation.