Dès le 16 août, la crèche pop e poppa les gardénias devient bilingue (français-allemand) et est donc la seule structure d’accueil bilingue de Berne. Elle est située dans le quartier de Wittigkofen, tout près de l’école cantonale de langue française (ECLF).

Nous avons interviewé la directrice des gardénias, Sophie, afin qu’elle puisse se présenter et présenter sa crèche.

Parcours professionnel

Quel est ton parcours professionnel ?

 J’ai commencé un apprentissage d’assistante socio-éducative en août 2013 dans une crèche à Bienne et j’ai terminé ma formation en juillet 2016. Ensuite, j’ai travaillé dans une crèche à Fribourg en tant qu’assistante socio-éducative d’août 2016 à décembre 2017 en accompagnement des enfants de 3 à 24 mois. Suite à ça, j’ai commencé aux Gardénias en janvier 2018 en tant qu’ASE et ai ensuite eu l’opportunité de remplacer la direction en intérim à plusieurs reprises. Je suis directrice de la crèche depuis le 1er septembre 2020.

Pourquoi as-tu choisi ce métier ?

J’ai choisi de devenir assistante socio-éducative car le monde de l’enfance me passionne. Pouvoir accompagner l’enfant dans son développement personnel et la construction de son identité est l’une des principales raisons de ce choix. Connaissant très bien le groupe d’enfants et le personnel, j’ai accepté de reprendre le poste de directrice afin de les accompagner et soutenir dans la suite de leurs besoins et projets.

Et Berne, c’est comment?

Berne est une ville que j’apprécie, étant la capitale de la suisse, c’est une ville avec beaucoup de diversité et ouverte d’esprit. De plus, Wittigkofen est un quartier bilingue est cela promeut l’échange entre les cutures.

Les gardénias

Quel est, selon toi, le plus grand avantage dans ta crèche ?

L’environnement. Il est propice aux activités extérieures et favorise le développement moteur des enfants. Il sensibilise les enfants à la découverte de la nature.

Pourquoi les parents devraient confier leur enfant dans ta crèche ?

La raison principale est que notre crèche est multi-âge, cela permet d’enseigner l’entraide et apprend la responsabilité.

Le fait d’avoir une équipe jeune et dynamique, pleine de ressources, est un avantage car l’équipe est ambitieuse et met en place quotidiennement de nouveaux projets pour le bien-être de l’enfant.

Devenir une crèche bilingue, concrètement ça change quoi?
Cela aura de nombreux bienfaits dont principalement de reconnaître et valoriser la culture d’appartenance de chaque enfant, ce qui favorisera l’intégration et respectera le développement de l’identité de chacun. Bien entendu, cela donne aussi la possibilité aux enfants d’apprendre une langue supplémentaire.